N’ayons pas peur!
Osons être nous-mêmes – ensemble…!
Osons penser, osons agir, affronter les dangers, en nageant à contre-courant, dans le fil d’une idée qui soit un idéal – et notre existence même, nous qui n’avons qu’une exigence, absolue: ne pas “vivre et penser comme des porcs”…
N’ayons pas peur !
Car c’est ensemble, et sur le pied de la plus stricte égalité, que nous faisons face au Discours de la Peur, forme répétitive, mais pas dépourvue d’efficace, du Discours de Pouvoir.
Peur de notre passé, du présent, de l’avenir, de l’autre, de soi-même, , dans un monde où le Parti de … stipendie des politiciens milliardaires autant que de misérables philosophes de trottoir et/ou des renégats de l’action en commun pour le progrès humain (…) constitués en milice de la pensée, organisée.
Pour rester donc, jusqu’à la fin, selon le mot du chevalier Bayard, “sans peur et sans reproches”, et pour le rester, ensemble, puisque ensemble nous sommes, et l’individu solitaire, un artefact, puisons la force nécessaire aux sources d’un passé qui ne peut pas passer, celui des soulèvements de la vie: à commencer, c’est le plus oublié, parce que le plus nié, et renié, par le dernier… le 14 Mars 2005…c’est le début et non la fin…

Advertisements