PC maoïste de France

 

Le régime d’Assad se réclame du socialisme (Parti Baas). C’est un parti « socialiste » en paroles, fasciste dans les faits.

Depuis de nombreuses semaines, à la suite des autres peuples arabes frères, la révolte contre le régime sanguinaire d’Assad, digne fils de son père qui avait déjà fait tirer à la mitrailleuse sur les manifestants, se propage parmi la jeunesse et les masses populaires.

Les impérialistes américains et européens, les sionistes, considèrent que le régime syrien n’est pas assez docile, qu’il se veut non-aligné.

Les mêmes impérialistes veulent remplacer les anciens dictateurs dans les pays arabes, ainsi que dans d’autres pays opprimés, et la dictature du parti unique soumis ou rebelle à leurs intérêts, par des régimes multipartis.

Ils interviennent militairement en Lybie et sont prêts à le faire en Syrie, voir à mener une guerre d’agression contre le régime fasciste iranien.

Pour autant, les vrais communistes ne peuvent être qu’à côté des masses arabes en lutte et non à côté des régimes fascistes prétendument anti-impérialistes.

Ceux qui sous le prétexte que les impérialistes risquent d’intervenir, ne soutiennent pas les masses en lutte sont de faux communistes, de faux anti-impérialistes.

Ils tentent de freiner la révolte des masses parce qu’elles ne seraient pas prêtes pour la révolution, faute de parti, de programme. Ils ne veulent pas comprendre que ce sont les masses qui font l’histoire, qu’elles ont raison de se révolter et que nous devons être à leur côté, les aider à former leurs organisations de lutte pour faire triompher la démocratie nouvelle, premier étape dans la construction du socialisme.

Ne pas agir en ce sens, c’est laisser agir les forces pro-impérialistes, c’est abandonner les masses entre les mains des massacreurs.

La Tempête populaire dans la nation arabe entière, du Maroc au Bahreïn, a précipité les choses. A présent, la guerre de libération palestinienne peut se reconstruire sur des bases saines, populaires, révolutionnaires, pour enfin, un jour de plus en plus proche, lever le drapeau de la Révolution arabe sur le Dôme d’Al-Qods !

Advertisements